Henri-Ferdinand Gros

Gros-Farren
photographe
Nationalité
Suisse
Biographie

Sa première formation est celle de comptable. En 1865, il part en Angleterre; il est attesté comme photographe dès l'année suivante. Il s'établit de 1869 à 1890 environ dans les territoires qui deviendront l'Afrique du Sud; il y rencontre sa future femme Elizabeth Farren, née en 1857 à Queenstown, qu’il épouse en 1875 à Pretoria et dont il aura un fils Henri Ferdinand junior. Il ouvre un salon de photographie en 1870, s'associe temporairement en 1871-1872 avec un certain Weber (Weber & Gros). En Afrique du Sud, Gros est considéré comme le premier photographe professionnel sud-africain et l'un des premiers à avoir documenté ce territoire. Le photographe Jules Perrin, d’origine suisse, travaille pour lui vers 1884 puis reprend son atelier que Gros cède en 1890. Celui-ci rentre peu après à Genève où il ne semble plus exercer la photographie mais reste attentif à l'évolution politique de l'Afrique du Sud (Journal de Genève, 24 juillet 1890). En 1900, il met en vente 150 photographies du Transvaal dont le produit est destiné à financer le sanatorium genevois (Journal de Genève, 23.03.1900). Médaillé d’argent à l’exposition universelle de Paris en 1889, médaillé de bronze à l’exposition de photographie de la Société genevoise de photographie dont il est membre (Revue suisse de photographie, 1890, p. 311 et 379).

Adresse historique
1869: Afrique du Sud, Burgersdorp
vers 1870-18756: Afrique du Sud, Bloemfontein
1875 - vers 1890: Afrique du Sud, Pretoria, Market Square (actuellement Church Square)
1892-1893: Genève, 18 quai des Eaux-Vives
Source
Journal de Genève, 25.12.1889
www.photo-ch.ch
Bibliographie
Hardijzer, Carol, Henri Ferdinand Gros - Pretoria’s first permanently based photographer, 1875 to 1890, The Heritage Portal, mise en ligne octobre 2017, consulté le 09.10.2020
Rod Kruger, HF Gros and his remarkable collection of early Transvaal Photographs
Personnes liées
Paul Berthoud (1847-1930)