L’Eurovision: Nemo, Lyz, Henri et les autres

À quelques jours de la finale du 68e Concours Eurovision de la chanson, voici quelques informations sur le candidat qui représentera la Suisse.

L’Eurovision: Nemo, Lyz, Henri et les autres

Quiz : où sont les Suisses ?
Crédit: Bibliothèque de Genève

Quiz: où sont les Suisses?

Originaire de Bienne, le chanteur Nemo vit à Berlin depuis 2021. Selon les fans et les bookmakers, Nemo est un des grands favoris cette année. Sa chanson The Coderelate son parcours personnel, se situant somewhere between the 0s and 1s. Sa quête identitaire est relatée dans l’article du Temps du 29 février dernier.

L’engouement pour cette prestation nous donne l’occasion de revenir sur quelques candidat.e.s suisses ayant participé à l’Eurovision.

En 1956, à Lugano, Lyz Assia remporte la première édition avec la chanson Refrain. L’ambiance de la soirée réunit orchestre et chef d’orchestre, public habillé de nœuds papillons, tailleurs et escarpins! Jugez plutôt, ci-dessous lors de l’annonce de la victoire de Lyz Assia.

Lys Assia
Lys Assia Crédit: Vincenzo Vicari

Lyz Assia est un symbole à elle toute seule, elle participe en 1957, termine deuxième en 1958 et se représente en 2011 avec la chanson C’était ma vie, sans parvenir à se qualifier une dernière fois!

À La Musicale, nous vous proposons de découvrir Mein Teddy de Lyz Assia.

Mein Teddy de Lyz Assia
Mein Teddy de Lyz Assia Crédit: Bibliothèque de Genève

Le chanteur Henri Dès, bien représenté dans la section des chansons pour enfants, a participé à l’Eurovision en 1970. Trois ans plus tard, c’est un autre Vaudois, Patrick Juvet, qui sera choisi pour représenter la Suisse au Luxenbourg avec «Je vais me marier Marie». Lors de la finale suisse de sélection, Henri Dès arrive en troisième position avec Quand on revient d'ailleurs et Michel Bühler termine cinquième avec L'amour s'en vient, l'amour s'en va.

En 1974, il y a exactement 50 ans, le groupe ABBA devient célèbre en remportant l’Eurovision avec Waterloo. La candidate suisse Piera Martell aura moins marqué les mémoires!

Mentionnons encore Peter, Sue & Marc, très connus en Suisse alémanique. Entre 1971 et 1981 ils participèrent à huit finales suisses dont quatre leur permettent de se qualifier à l’Eurovision. Fait notable, leur participation s’est faite dans quatre langues différentes (l’anglais supplée le romanche). Le romanche fait lui, une apparition unique en 1989 à Lausanne avec le groupe Furbaz (trad. Les garnements).

Peter, Sue & Marc en 1976

Peter, Sue & Marc en 1976 : ils terminent 4ème

Plus proche de nous, Alisée Oswald et Xavier Michel forment le groupe Aliose. Leur chanson Répondez-moi aurait dû être interprétée par Gjon Tears en 2020, mais l’édition cette année-là est annulée. L’année suivante, Gjon Tears ira à l’Eurovision avec Tout l’univers avec laquelle il termine troisième (chanson co-écrite avec Xavier Michel, mais sans Alisée Oswald).

À la Bibliothèque, le groupe Aliose est présent en tant qu’interprète dans le recueil Les Glaneurs qui rassemble des «trésors éternels» et on y retrouve Michel Bühler et Henri Dès! La boucle est presque bouclée. Car, il faut bien mentionner pour terminer Ne partez pas sans moi de Céline Dion, vainqueure en 1988. Mais attention, rien que de lire le titre, la chanson sera un vers d’oreille  pour le reste de votre journée. Cette victoire permettra cependant à la Suisse d’organiser le concours de l’Eurovision à Lausanne il y a 35 ans. L’article de la Gazette de Lausanne nous fait prendre conscience de l’évolution du concours durant ces trois décennies. 

Alors la Suisse sera-t-elle l’organisatrice l’an prochain? À vos paris! 

 

Nota bene
Xavier Michel est aussi l’auteur de Mais qui a tué Marc Voltenhauer?

Marc Voltenauer était présent dans nos murs en 2023

Poster votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Voir aussi